Un village français – 1940

par Alain Ade

Le 12 juin 1940, l’armée allemande entre dans Villeneuve, sous-préfecture du Jura. L’Occupation vient de commencer, et pour Raymond l’industriel, Daniel le médecin, Marie la métayère, Marcel le militant communiste, ou encore le bébé Tequiero, fils de réfugiés républicains espagnols, c’est la plongée dans un univers où la peur, la faim et le danger deviennent omniprésents. Assommés par la défaite militaire et divisés par la ligne de démarcation, ces Français ordinaires voient leur quotidien, leur vie de famille et leurs amours bouleversés. Et découvrent l’obligation de choisir : faut-il travailler avec l’ennemi, si le sort de l’entreprise familiale en dépend ? Est-il possible d’aimer cette femme, dont le mari soldat est porté disparu ? A-t-on le droit de soustraire à sa vraie famille ce nourrisson que les ravages de la guerre ont placé dans les bras aimants d’une mère de substitution ? Qui s’accommodera du joug nazi et qui prendra le risque de s’y opposer ? À l’aube de ces cinq années de conflit qui verront le monde basculer, comment naîtra l’idée d’une résistance ?

Publicités