MON PSU

par Alain Ade

PSU pour scan-2

Il sort aujourd’hui 11 avril. Si vous vous posez la question de savoir ce que signifie avoir été militant dans une section locale de parti, avoir tracté sur les marchés, assuré sa propre formation politique et celle des jeunes, organisé des manifestations et des sit-in, traversé Mai 68 avec enthousiasme, côtoyé Michel Rocard et bien d’autres, vécu les événements de Charonne, diffusé des livres interdits pendant la guerre d’Algérie, snobé François Mitterrand, combattu Giscard d’Estaing, soutenu les ouvriers de Lip, s’être enflammé pour l’autogestion, etc, vous trouverez ici la réponse. Vous comprendrez pourquoi, à l’instar d’un Stéphane Hessel, un homme âgé aujourd’hui de 85 ans peut se retourner sur son passé avec la fierté d’avoir été fidèle à ses idéaux de jeunesse et, comme comme eux, de n’avoir pas pris une ride. Il s’agit du témoignage, sur trente années de vie politique, d’un militant de la première heure du PSU, Guy Philippon. Il dialogue ici avec Stéphane Sitbon-Gomez.

Auteurs : Guy Philippon et Stéphane Sitbon-Gomez

J’ai réécrit l’ensemble des entretiens

Éditeur : Les petits matins

Publicités