Tartes postales (10)

par Alain Ade

Âne

Juillet 1972. Richard N., un copain de lycée, passe ses vacances en Bretagne.
Il m’écrit chez mes parents. Le code postal est à deux chiffres, le timbre à 30 centimes de franc. Je ne sais plus si la carte fait allusion au fait que je n’ai strictement rien fait en première. Sans doute. D’ailleurs, à la rentrée, envahi par un irrépressible besoin d’autonomie, j’abandonnerai lycée et conservatoire et chercherai du travail. Le plus fort, c’est que j’en trouverai.

Publicités