Adieu, cher Joseph

par Alain Ade

JA

Joseph Alouf, le papa de Marie-Édith, est mort hier, 20 mars, le  jour du printemps. C’était un homme du Sud, né au Liban, scolarisé en Syrie, installé en France depuis de nombreuses années et naturalisé français. Biologiste de renom, c’était un grand scientifique, spécialiste des bactéries. Un découvreur, un bienfaiteur de l’humanité. Il était chaleureux, soucieux de ses filles, de ses gendres et de ses petits-enfants. Il aimait rire, il aimait chanter, lire Le Monde, regarder LCI, Al Jazeera, BFM TV et autres chaînes de l’actualité, une de ses passions. Il était fier que la France l’ait adopté, lui l’Arabe chrétien, que l’Institut Pasteur l’ait fait Professeur Émérite et le CNRS directeur de recherches.
Adieu, cher Joseph.

Publicités