Tartes postales (34)

par Alain Ade

Candidats à l’élection présidentielle, pour certains d’entre vous (qui se reconnaîtront, j’espère), que n’avez-vous tenu compte du judicieux conseil moral que ma mère m’avait envoyé en septembre 1986 ? Le mot « contentement » fleure son doux passé. On ne le trouve que rarement dans la littérature ou la presse. Il me renvoie immédiatement à une chanson de Jean-Louis Murat, Le contentement de la Lady, incluse dans l’album Lilith, paru en 2003. Il n’avait pas du tout, mais alors pas du tout, le même sens. 

 

 

Publicités