ARTHUR LEE & LOVE – DA CAPO

par Alain Ade

arthur-lee-loveLisons ARTHUR LEE & LOVE – DA CAPO (et après nous saurons ce qui lie Lee à Love sans nous faire appeler Arthur).

Il est des époques exceptionnelles sur lesquelles souffle le vent de l’esprit : la Renaissance italienne au XVIe siècle, le théâtre élisabéthain au XVIIe ou, plus près de nous, la révolution surréaliste, entre autres. Et si le rock psychédélique du milieu des années 1960 avait à voir avec ces périodes bénies ?
Arthur Lee & Love en étaient le plus beau fleuron. Avec Forever Changes (1967), beaucoup considérèrent qu’ils avaient sorti le plus bel album de pop music de tous les temps. Raison suffisante pour que l’histoire de Love — et celle d’Arthur Lee par là même — soit enfin contée en reprenant depuis le début (Da Capo) à Memphis et jusqu’à la fin, à Memphis toujours, en passant par le Los Angeles des années 1960 et 1970 où s’écrira l’histoire.
Celle d’un personnage de légende, Arthur Lee, et d’un groupe que tout désigne comme le précurseur du psychédélisme américain, un genre qu’il va amener à son plus haut degré d’incandescence. All you need is (Arthur Lee) and love !

C’est écrit par Didier Delinotte, un ami, et édité chez Camion Blanc.

Publicités