Tartes postales (33)

par Alain Ade

franc%cc%a7ois-et-penelopeBattus à plates coutures à la présidentielle 2017, ne figurant même pas au second tour, condamnés à rembourser l’argent public indûment perçu, sans parler des salaires fictifs versés par la gazette Le$ Revenu$ de$ deux monde$, abandonnés de tous, obligés de vendre le manoir de Beaucé, François et Pénélope se retirèrent dans une fermette délabrée de la commune de Connerré, le berceau des rillettes. Seul LR-IDIOT, leur fidèle corniaud, poursuivit auprès d’eux son emploi d’assistant parle aux menteurs.

Publicités